Art Without Borders Collective@awb_collective_

.AWB is a collective of artists, but first of citizens, who want to share their talents for a higher purpose.
🌍 from around the world
đź“Ť Belgium

awbcollective.wordpress.com/

38 posts 1,803 followers 170 following

Art Without Borders Collective

Today is the #worldrefugeeday . We would like to take a moment to remember all of those who have been forced to flee their home, to leave behind everything they built, their families, their beloved once. World Refugee Day doesn't have to be a memorial day, has to be a starting point to change our policies and remember that we are all humans, above all cultural differences. Opening our borders is a temporary solution, and we need to work to give all those people a real future in their own countries, without being persecuted, bombed or killed.
.
.
.
.
#artwithoutborders #humanrights #nooneisillegal #openborders #refugeeswelcome #unhcr #asylumseekers #allweneedislove #makeachange #solidarity #makepeacenotwar #giveback #unitednations


6

Art Without Borders Collective

#DimancheOrange #14 : Spring Edition : the movie !
A huge THANKS to Les Dimanche Orange for having us, to @baikonourmusic for their melodies, to @josephine_jadot and the ERG students for their funky portraits, to @____marlou____ for the pictures that made us travel far, Elsa from #LetsPlayTogether for the board games, Omid for his testimony, Ibrahim for his amazing cooking skills, #Tataki for the animated shorts, and to all of you for your presence and positive energy !
.
.
.
.
#awb #artwithoutborders #brussels #artforchange #bruxellesmabelle #unity #ig_belgium #art #arte #brussels_art #follow #europe_arts #arting


7

Art Without Borders Collective

SAVE THE DATE ! Le 18 mars, Art Without Borders est l'invité du Dimanche Orange pour une après-midi créative et culturelle autour du thème de la rencontre de l’Autre. Au menu : expo photo, atelier portraits, courts et longs-métrages, concerts, goodies, à boire et à manger !
On vous attend đź’ś

#savethedate #dimancheorange #awbcollective #Brussels #Bruxelles #art #culture #events #brusselslife #bxl #expo


4

Art Without Borders Collective

#Repost from AWB collective member @aurore__belot with @regram.app : "Snowy landscape... What a delight after 3 days in bed ! Enjoy your weekend and cover yourself !"


1

Art Without Borders Collective

Nearly 3000 people gathered tonight in #Brussels to form a human chain in solidarity with refugees and asylum seekers, after info leaked about police planning regular swoops against them. People formed a human chain from #GareDuNord to #ParcMaximilien, a few meters away from there. The #ParcMaximilien has a symbolic importance as it has become a meeting point where food and shelter are offered every day by citizens of Brussels and Belgium. The massive presence of protestors made tonight's police intervention impossible, but more are planned, so the fight continues 👊✌ #refugeeswelcome #safepassage #notinmyname #notinourname #FranckenBuiten #humanchain #humanchallenge #solidarity #Brussels #picoftheday


4

Art Without Borders Collective

Saturday January 13th, Brussels, Belgium : protest for the resignation of Minister Theo Francken, who lied about sending Sudanese asylum seekers back to their dictatorship of a country, where they were tortured on arrival, and for his shameful and inhuman migrant policies. Check our stories for more !

Samedi 13 janvier, Bruxelles, Belgique : manifestation pour la démission du Ministre Theo Francken, qui a menti sur le renvoi de demandeurs d'asile soudanais dans leur dictature, où ils ont été torturés, et sur sa politique d'immigration honteuse et inhumaine. Découvrez la suite dans nos stories !

#Brussels #Belgium #refugeeswelcome #nooneisillegal #picoftheday #protest #antifa #FranckenBuiten #withrefugees #notinmyname #notinourname #resist


2

Art Without Borders Collective

Bulletin de guerre nr 6
"A partir de maintenant, tu es un autre." Sicile, 4 février 2017

Depuis mercredi, le Medex a pris ses quartiers dans l’Aula Magna, au deuxième étage du Lycée Empédocle d’Agrigento. Débarrassés de leur uniforme d'écolier, avec leur nouveau passeport à la main, les voyageurs découvrent les images, les mots et les couleurs d'un monde qui est maintenant le leur. Un monde qu’il leur faut traverser pour arriver jusqu'à la frontière, barrière de chaises couleur ciment entremêlées, qu'il faut traverser, le dos voûté et le pas incertain, pour arriver de l'autre côté. Mais pas avant de s'être fait tirer le portrait - après tout, c'est important pour une nouvelle identité. Arrivée en Europe : accueil austère, empreintes digitales, interrogatoire et déambulation muséale. Combien de temps prend l’attente chez le dentiste ? Combien de temps pend l’attente pour un permis de séjour ? Par vagues, les classes se sont succédées. Attentifs ou dissipés, certains élèves se sont fait discrets, d’autres ont échangé avec nous et provoqué des débats enflammés. D'autres se sont même proposés pour revenir nous aider, une offre qui n'a pas été négligée.

Le temps d’engloutir un plat de pâtes et direction le centre pour retrouver les jeunes et reprendre les ateliers. Au rez-de-chaussée on se tire mutuellement le portrait, on cherche le bon feutre pour colorier, on fait aussi notre exposition privée en collant chaque dessin sur le mur. On court aussi derrière un ballon, une activité capitale à développer ! Au premier étage on construit des maisons et des mosquées en carton, on danse, on chante, on prend des selfies et on communique avec des gestes faute d’Anglais ni de Français. Ambiance assurée.

Les heures filent à une vitesse effrénée, et le temps de manger et de boire un dernier verre de vin sur la table en bois, la fatigue nous tire déjà par les pieds et on va se coucher. Difficile de trouver le temps de poser les mains sur le clavier pour tout vous raconter. Mais sachez que la créativité coule à flots, même à marée basse. Hier trois nouveaux copains sont arrivés depuis Bruxelles : la relève est assurée... A SUIVRE


61

Art Without Borders Collective

'dessine-moi ton voisin d'en face' / 'draw the person in front of you'

Centre d'accueil pour mineurs, février 2017 / hosting center for unaccompanied minors, February 2017


20

Art Without Borders Collective

Bulletin de guerre nr 5
D'un mineur l'autre
Sicile, 30 janvier 2017

Après la pluie, le beau temps. Même si ce samedi la plomberie du ciel nous a lâchés, rendant l'accès difficile pour le Funduk où se tenait notre deuxième soirée 'il Parlatoio', ça n'a pas empêché les paroles, mêmes menues, de s'envoler pour nous raconter des histoires de voyage apportées par les visiteurs.

Ce lundi avec le soleil dans les yeux et une tasse de ginseng fumant (mieux que le café !), on a repris de plus belle notre projet.

On commencé par l'installation de l'exposition qui se tiendra dans le Lycée Empédocle d'Agrigento : trier les illustrations et les poèmes à afficher, réfléchir à l'ordre l'accrochage, segmenter l'espace et préparer les visites guidées pour les élèves, qui viendront à partir de mercredi matin s'embarquer dans l'Aula Magna un passeport à la main.

Ensuite direction le centre de mineurs non-accompagnés pour reprendre les ateliers de dessin et d'écriture : partage d'histoires, coloriages et témoignages. Histoires de voyage, histoires de village. Comme celle d'Aku la fille du chasseur à la main dorée, ou de la naissance avec surprise dans la jungle.
Demain la journée commencera tôt, sur les chaises du bar Milano, à éviter les déjections inattendues des pigeons sur nos têtes, mais surtout à préparer activement les dernières touches pour l'expo du lycée... A SUIVRE...


9

Art Without Borders Collective

Premier jour en Sicile, oĂą nous avons rejoint les copains du @medexmuseum.
Aujourd'hui on a :
- commencé l'installation de l'exposition qui se tiendra dans le Lycée Empédocle d'Agrigento : trier les illustrations du Medex, réfléchir à l'accrochage et préparée les visites guidées pour les élèves qui viendront à partir de mercredi
- animé des ateliers de dessin et d'écriture dans un centre pour mineurs non-accompagnés venus d'Afrique (Mali, Sénégal, Gambie..) et du Bangladesh : partage d'histoires, coloriages et témoignages. Histoires de voyage, histoires de village. Comme celle d'Aku la fille du chasseur à la main dorée, ou celle de ce garçon venu du Sénégal, qui à moins de dix-huit ans a vu de près la prison et la mort.
Partager même si la gorge est nouée. Écouter, faire rire, trier les feutres par couleur, faire colorier pour tromper le temps. Quelques petites heures furtives remplies, dans leurs journées faites d'attente, de repas, et encore d'attente.


7

Art Without Borders Collective

Bulletin de guerre 4
A propos de clonage

Sicile, 26 avril 2017

Hier matin, on a été dans un lycée classique, un des plus importants de la ville. On a déjà prévu de faire une expo là-bas, et à partir de lundi des visites guidées avec tous les élèves. L’idée est d’organiser des ateliers d’écriture avec les gens dans le lycée et mineurs accompagnés dans le centre car ils ont le même âge.
Après la journée d’hier, très productive qui nous a mis de super bonne humeur, aujourd’hui on a réussi à aller sur les lieux et rencontrer les mineurs non-accompagnés. Au début on ne savait pas trop comment s’y prendre mais au final on s’est rendu compte qu’avec quelques mots, tout le monde s’est ouvert. Ils sont super motivés, donc on pense qu’il y a moyen de faire beaucoup d’ateliers, il faudra juste être très à cheval sur les horaires, leur proposer des choses précises à des heures précises Malgré le fait que le centre se situe un peu en dehors de la ville, ce qui fait que notre espace d’exposition sera peu fréquentable par ces mineurs non accompagnés dans les horaires nocturnes, on pense que ça peut être une expérience très riche.

Pas de news du centre d’accueil au centre-ville, Acquarinto, qu’on a essayé de joindre de tous les côtés. Il va falloir trouver un moyen d’entrer en contact avec eux, car ils ont des centres quand même juste à côté de notre espace d’expo, on aimerait leur dire que cet espace existe…

De leur côté, Sara et Maeva ont été présenter des affiches et flyers à mettre dans des bars, et par la même occasion inviter les gens à notre soirée de samedi : n’importe qui, du réfugié au local en passant par le barman qui acceptait de prendre notre affiche. Pour que la soirée au Funduk samedi, et les prochaines, soient vraiment un lieu de rencontre, où des personnes toutes origines confondues puissent se rencontrer là autrement que dans un contexte de commerce ou de mendicité.

Il va falloir essayer de se démultiplier, car nous ne sommes pas assez nombreux. Prenons exemple sur Dolly, la première brebis clonée. Si vous trouvez sur internet des moyens nous cloner, franchement allez-y, et on le met sur le compte du @medexmuseum.


10